130121.showrooming

Qu’est-ce que le showrooming ?

Le showrooming constitue aujourd’hui une véritable contrainte pour les commerçants qui peuvent avoir l’impression de se transformer en simple cabine d’essayage ou encore de renseigner les clients pour le compte de leurs concurrents en ligne. Le showrooming, c’est quoi exactement ? Quel enjeu représente-t-il ? Comment le détaillant doit-il appréhender ce phénomène ?

Le showrooming, qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, le showrooming est une pratique qui consiste, pour le consommateur, à se rendre en magasin pour regarder des produits, éventuellement les tester, demander conseil, puis comparer les prix sur Internet et finaliser son achat en ligne.

Le showrooming est devenu un vrai défi pour les commerces physiques car il peut représenter une source potentielle de perte de ventes.

Showrooming scan code barreCertaines fonctionnalités d’applications mobiles favorisent même la pratique du showrooming, comme la recherche d’un produit particulier à partir d’un scan de son code barre par exemple. En effet, de nombreux consommateurs pensent qu’ils feront une meilleure affaire en achetant sur Internet plutôt qu’en magasin.

76% des possesseurs de smartphone, utilisent celui-ci en magasin pour consulter les avis clients, comparer les prix, voir s’ils peuvent trouver moins cher ailleurs.

Comment atténuer les effets du showrooming ?

Les consommateurs ne doivent pas perdre de vue les avantages de l’achat en magasin. Certes, Internet c’est pratique, facile, rapide et permet d’augmenter les ventes, mais attention à ne pas oublier les fondamentaux. Un excellent accueil en magasin, savoir s’occuper de ses clients, choisir les bons produits, consacrer du temps à la formation de ses vendeurs restent les principaux facteurs qui permettent à une boutique physique d’être rentable et de fidéliser ses clients. Ce sont des facteurs essentiels pour faire revenir ses clients en magasin.

Oui, il faut être capable de s’adapter aux évolutions du commerce, aux nouveaux comportements d’achat, à Internet, mais il est bon de comprendre que dans la plupart des cas il s’agit d’un « plus ». La majorité du chiffre d’affaires étant réalisé en boutique. Attention à rester pragmatique et à ne pas dépenser trop d’énergie dans des canaux de vente dont le retour sur investissement est parfois incertain.

Agencement boutiqueNotez qu’une des principales raisons pour les consommateurs à venir en magasin et de pouvoir tester le produit notamment en matière d’habillement. Les clients aiment pouvoir ESSAYER les vêtements, chaussures, bijoux avant de les acheter. N’hésitez pas pour cela à rendre votre coin essayage agréable afin de mettre à l’aise vos clients.

De plus, 40% des clients désirent une assistance humaine avec des conseils personnalisés, ce qui n’est pas possible en ligne. Le vendeur est encore considéré, comme la personne la mieux à même de les renseigner sur un produit. Misez donc sur ces avantages.

Il faut comprendre que le magasin physique tend à devenir un lieu qui se concentrera sur l’expérience. Ce n’est plus un lieu d’achat uniquement. Avec les technologies les clients sont exigeants et attendent plus de leur expérience en magasin : accueil chaleureux, sourire, attention particulière, qualités des conseils, informations etc. Mettez l’accent sur les services que le e-commerce ne peut pas proposer.

Aussi, de plus en plus de détaillants se plaignent des effets pervers du showrooming et envisagent régulièrement de remettre en cause leur collaboration avec la marque.

Les distributeurs ont le sentiment de servir simplement de cabine d’essayage au profit des marques. Ces dernières devraient-elles pour autant se priver de vendre leurs produits sur le site Internet ?Showrooming scan code barre

Une option gagnant-gagnant serait que lorsqu’un client essaie un produit en boutique, le distributeur lui remette un code promo qui lui permettrait par d’exemple d’économiser les frais de livraison s’il achète sur le site de la marque. La marque saurait donc par quel distributeur le client est venu et pourrait ainsi reverser une commission à son distributeur.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *